Option binaire

Sommaire

Une option binaire est un produit financier qui permet de parier sur l'évolution d’une valeur (devise, indice, actions, matière première, etc.) à la hausse ou à la baisse. L’option est dite « binaire », car il n’y a que 2 résultats possibles : soit l'investisseur anticipe correctement l'évolution des cours (par exemple la hausse) et il touche un gain déterminé à l'avance ; soit il se fourvoie et il perd la totalité de sa mise. On fait le point.

Fonctionnement de l'option binaire

Sur les marchés financiers, une option est considérée comme un produit « dérivé ». Sa valeur dépend de l’actif « sous-jacent » auquel elle s’arrime.

L’option correspond au droit (contrat) d’acheter (ou de vendre) un actif à un prix déterminé, durant une période donnée, moyennant le paiement d’une prime. Les mises démarrent autour d’une centaine d’euros.

Concrètement, l’investisseur doit se positionner sur la direction que prendra l’actif sous-jacent avant l’expiration de l’option :

  •  s’il estime que le prix s’orientera à la hausse, il achète une option d’achat (call) ;
  •  s’il fait le pari inverse, c’est-à-dire que le prix va baisser, il achète une option de vente (put).

Les « paris » se déroulent sur une période prédéfinie, le plus souvent de courte durée. Elle va de quelques minutes à quelques heures. À l’échéance de l’option, le prix initial du sous-jacent et son cours actualisé sont comparés, afin d'établir une situation de gain ou de perte.

Bon à savoir : selon une enquête de l’AMF réalisée en 2014, les investisseurs pariant sur des options binaires sont perdants dans 9 cas sur 10. L'AMF recense régulièrement des sites non autorisés à proposer en France de tels investissements.

L’imagination des financiers est sans limites. Plusieurs types d’options binaires sont disponibles. Parmi les principales, on recense :

  • L'option High/Low (Haut/Bas) : avec cette option, aussi appelée « cash or nothing », l’investisseur parie sur la valeur du sous-jacent (par exemple l’indice CAC 40) à l’expiration de l’option. Cette valeur sera soit au-dessus (high), soit au-dessous (low) du prix initial. 

Exemple : l'investisseur ouvre une option High/Low sur le cours du CAC 40 à la hausse. Le cours initial est de 4 200 points. Deux issues possibles après expiration : le cours clôture au-dessus de 4 200 points et il emporte le contrat. Ou le CAC sous le seuil de 4 200 points et il fait une croix sur sa mise.

  •  L'option One touch : ce type d’option consiste à décider si l'actif sous-jacent va atteindre une cotation préalablement définie, pendant la durée de vie du contrat.

Exemple : l'investisseur ouvre une option One touch sur le cours du pétrole. Le prix initial du baril de WTI est de 33 dollars. La cotation ciblée est de 36 dollars. Ce quitte ou double a 2 issues possibles : le cours atteint le seuil des 36 dollars et le parieur empoche la mise. Ce niveau n’est pas touché et il abandonne sa mise.

  • L'option Zone ou Boundary : dans ce cas de figure, l’investisseur doit décider si le sous-jacent va se tenir à l'intérieur ou à l'extérieur d'une zone prédéfinie par un courtier.

Exemple : l'investisseur ouvre une option Zone sur le cours de l'or. Le prix initial 1 200 dollars l’once. La zone définie par le courtier se situe entre 1 200 et 1 220 dollars. Si le cours du métal jaune fluctue entre ces deux bornes à l’échéance de l’option, l’investisseur touche un bénéfice. Si le cours de l’or est inférieur à 1 200 dollars ou supérieur à 1 220 dollars, il perd.

  • Les Options Extend ou Rollover. En contrepartie d’un pourcentage sur les gains futurs, le vendeur d’options donne à l’investisseur la possibilité de rouler sa position, afin qu’il ait davantage de chance de voir sa prédiction se réaliser.

Option binaire : précautions à prendre

Les produits dérivés sont des instruments complexes réservés aux investisseurs expérimentés.

 Si c’est votre cas, il est essentiel :

  • De sélectionner un broker parmi ceux que l’AMF autorise à exercer en France. Attention, aux sites non autorisés à proposer des options binaires, recensés par l'Autorité des Marchés Financiers sur son site.
  • De vous renseigner (analyse technique + analyse fondamentale) sur le marché d’investissement, afin de mettre le maximum de chances de votre côté.
  • De fixer, comme au poker, une mise maximale (bankroll) à ne jamais dépasser.
  • De choisir une durée d’échéance adaptée à vos capacités d’anticipation : la durée d’échéance moyenne des options binaires est de 30 minutes, mais elle peut descendre à 30 secondes, etc.

Bon à savoir : sur le marché des options, le moindre mouvement du sous-jacent (par exemple le cours d’une action) est amplifié, ce qui rend le marché extrêmement volatil.

Signaux d’options binaires

Définition

Les signaux d’options binaires sont des alertes d’investissement portant plusieurs sous-jacents : matières premières, devises, actions, indices, etc.

Envoyés automatiquement aux investisseurs, ces signaux permettent de savoir à quel moment miser à la hausse (« call ») ou à la baisse (« put ») sur un actif durant une période donnée.

Ces signaux d’options binaires sont envoyés par des robots dont tous les algorithmes ne se valent pas.

Communiqués en temps réel, les signaux envoyés aux traders sont des outils d’aide à la décision. Le plus souvent, les recommandations sont produites par des logiciels d’analyse technique. Puis, expédiées sous forme d’e-mails, de SMS ou bien d’alertes apparaissant directement sur le site des courtiers spécialisés dans le trading des options.

Les signaux d'options binaires sont directifs : ils indiquent le type d’actif sur lequel parier, à quel moment placer un ordre à la hausse ou à la baisse, le moment approprié pour ouvrir une position, le temps d'expiration de l'option, etc.

En théorie, l’utilisation de ces signaux permet de gagner en efficacité puisque l’investisseur dispose du résultat d’analyses techniques réalisées par des professionnels aguerris.

Principales informations fournies par les signaux d'options binaires

Les logiciels de signaux sont d’accès gratuits ou payants. La moyenne des solutions payantes se situe entre 100 et 150 $ par mois, mais la facture peut dépasser 1 000 $.

Des alertes peuvent être générées pour toutes les catégories de sous-jacents : indices, devises, actions, etc.

Parmi les principaux signaux envoyés, on peut noter le prix d'ouverture, les niveaux de résistance et de support et les points pivots.

Prix d’ouverture

Sa précision est importante puisqu’il constitue le niveau sur lequel s’appuient les signaux qui arriveront plus tard, en séance. Pour éviter de passer des ordres sur une base erronée, il est donc préférable de vérifier si le cours du fournisseur de signaux et celui du courtier concordent.

Niveaux de résistance et de support

Une résistance est une ligne imaginaire représentant un frein à à la hausse des cours. Après une hausse, le sous-jacent d’une option (action, indice, etc.) peut bloquer plusieurs fois sur le même niveau de cours. En reliant ces points, les analystes tracent une ligne de résistance dont l’importance est en partie psychologique.

Pour sa part, le support constitue un niveau à partir duquel le sous-jacent d’une une option rebondit, le fait que ce support soit touché plusieurs fois sans être percé ajoutant à sa solidité.

Points pivots

L’objectif est de sérier des zones psychologiques sur lesquelles le sous-jacent des options a une forte probabilité de se stabiliser, de rebondir sur un support ou, a contrario, de baisser sur une résistance.

Bon à savoir : les fournisseurs de signaux envoient à leurs abonnés une moyenne de 3 à 4 signaux par jour.

Fiabilité

La fiabilité des signaux d'options binaires dépend des fournisseurs d’alertes. De façon générale, on estime qu’une proportion gains/pertes de 60 % est le niveau distinguant les bons et les mauvais fournisseurs.

Pour évaluer leur fiabilité, il est conseillé de s’abonner à plusieurs formules gratuites et de comparer, à blanc, les performances obtenues sur une quinzaine de jours.

En toute logique, un bon logiciel de signaux d’alerte doit être capable de fournir des alertes pertinentes dans la durée, ce qui signifie qu’il combine à la fois analyse technique et analyse fondamentale.  

Ces pros peuvent vous aider