Fonds diversifiés

Sommaire

Les fonds diversifiés sont des investissements dans des produits financiers de différentes catégories.

La diversification permet d'équilibrer le risque supporté par l'investisseur. Les fonds diversifiés conviennent parfaitement aux assurances-vie.

Fonds diversifiés : définition

Un fonds est dit « diversifié » quand il est investi dans différentes classes d'actifs financiers : actions, obligations, OPCVM (Sicav et FCP), matières premières, fonds monétaires, etc.

Il s'agit de multiplier le nombre et la nature des supports d'investissement en mélangeant dans un même fonds des produits risqués comme les actions ou les matières premières et des produits de taux, plus stables, comme les obligations et les fonds monétaires.

Les fonds non diversifiés

Les fonds diversifiés s'opposent aux fonds non diversifiés qui ne sont investis que dans une seule forme de produit financier.

Exemple : fonds d'actions, fonds monétaires, etc.

Maîtrise du risque et fonds diversifiés

Le principal avantage d'un fonds diversifié est la maîtrise du risque.

Rappel : un actif financier qui peut offrir une forte rentabilité est obligatoirement un actif risqué, c'est-à-dire qu'il peut aussi provoquer une forte perte.

La diversification d'un fonds permet à un investisseur de bénéficier en partie des gains potentiels des actifs risqués et d'amortir les pertes potentielles de ces actifs risqués par les gains faibles mais stables des actifs moins risqués. Ainsi les effets de la volatilité des titres financiers risqués sont-ils amoindris.

Exemple : un fonds diversifié est composé d'un tiers d'actions (actifs risqués), d'un tiers d'obligations d'État (actifs non risqués) et un tiers de Sicav monétaires (actifs non risqués). Si les actions perdent de la valeur, cette perte est compensée par les faibles gains des autres actifs. Si les actions prennent beaucoup de valeur, le fonds ne profite de cette plus-value que pour un tiers du portefeuille.

Les fonds diversifiés répondent à un principe de base de la gestion de portefeuille : « Ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier ».

Les produits concernés

Les fonds diversifiés s'adaptent à plusieurs catégories de placements financiers. Il est par exemple possible de choisir des OPCVM diversifiés. Au sein d'une assurance-vie, l'investisseur peut opter pour un fonds de diversification.

La diversification nécessite de réaliser des arbitrages entre les différents supports, c'est-à-dire des choix d'investissement en fonction de son profil d'investisseur.

Bon à savoir : les arbitrages d'un fonds diversifiés sont réalisés par le gestionnaire du fonds.

Profils d'investisseur

La composition d'un fonds diversifié dépend du profil de l'investisseur, c'est-à-dire de son aversion au risque et de son comportement sur les marchés financiers.

Les 3 principaux profils de gestion de portefeuille

Pour une gestion prudente, le fonds diversifié est principalement composé de produits de taux comme les obligations ou les produits monétaires.

La rentabilité d'un fonds diversifié prudent est faible mais stable.

Bon à savoir : la gestion prudente est surnommée la gestion du « bon père de famille ».

Pour une gestion équilibrée, le fond diversifié comprend une part plus importante de produits risqués comme les actions pour profiter un peu des potentielles plus-values qu'elles peuvent rapporter. La rentabilité potentielle de ce type de fonds est plus élevée que les fonds prudents.

Pour une gestion dynamique, le fonds diversifié regroupe une large part de produits risqués. Les gains potentiels sont donc plus élevés que les 2 autres formes de fonds, mais les pertes potentielles sont aussi plus importantes.

Attention : la rentabilité potentielle d'un actif financier doit toujours s'apprécier avec son risque.

Les fonds flexibles

Les fonds flexibles sont des fonds diversifiés dont la composition peut être modifiée à tout moment par le gérant en fonction des opportunités que présentent les marchés financiers. Ces fonds permettent une meilleure réactivité.

Ces pros peuvent vous aider